Réunion du CE du 24 novembre 2016

PneuBiGomme-bc011

Compte rendu de la réunion du comité d’établissement du 24 novembre 2016

Marche de l’usine

En octobre, 6452 pneus en plus ont été réalisé par rapport à la commande. Soit 6382 en camionnette et 72 en moto

C’est-à-dire +6 %

La prime de performance du mois d’octobre versée en novembre sera de 119€

La prime de qualité du mois d’octobre sera de 75€.  5.84% de réalisé pour un objectif de 6.95%

Soit une prime de 194€ au total

1649 tonnes de mélanges ont été livré sur le mois d’octobre à l’extérieur.

Sur le mois de novembre, la direction précise que le ticket sera réalisé. 92 789 pneus de prévus. Il devrait être livré environ 100 000 pneus. La prime de performance devrait être de 119€ également et la prime de qualité meilleur que le mois d’octobre.

1460 tonnes de mélanges à livrer à l’extérieur sur le mois de novembre

En décembre, la commande est de 55 200 pneus à livrer et 850 tonnes de mélanges pour l’extérieur.

  • Stocks européens

 

Camionnette : 66 100 pneus

Moto : 184 500 pneus.

 

  • Commande pour le mois de décembre 2016

 

Camionnette : 1000 pneus/jours en semaine    1000 WE

Moto : 1800 pneus/jours en semaine    1650 WE

 

Mélange : 850 tonnes pour l’extérieur de prévues

 

 

Effectif

Intérimaires : Au 22 novembre 2016, il y a 99 intérimaires dans l’entreprise dont 15 en contrat à durée indéterminée ADECCO

 

L’effectif intérimaire a augmenté de 16 par rapport à janvier 2016.

 

Répartition :

  • 12 au mélange
  • 15 en préparation
  • 2 en maintenance BTA
  • 38 en confection
  • 23 en vkvf
  • 2 au montage moule
  • 4 en maintenance BTB
  • 1 au QTUM
  • 1 au service EHS
  • 1 à la direction

 

Embauches en CDI à venir:

Il y a eu 2 embauches en octobre en vkvf

 

  • 2 de prévues fin novembre (1 en cuisson et 1 en confection)
  • 2 en décembre (pas de secteur précisé)

 

Contrat d’alternance : 6

 

  • 3 en contrat d’apprentissage
  • 3 en contrat de professionnalisation

 

Contrat à durée déterminée

  • 6 en compétition

 

Raison achat mélange extérieur

4 qualités de mélanges sont achetées à l’extérieur.

Les raisons :

Pour 3 qualités : pas de silice et de noirs disponible sur l’usine de Montluçon. Il faudrait 3 silos supplémentaires. Nécessite de gros investissement selon la direction

Pour 1 qualité, c’est un problème de process en interne.

Fermeture usine à Phillipsburg (usine allemande)

Cette usine emploie 894 personnes et produit essentiellement des pneus TOURISMES soit 5 millions 350 milles pneus par an

Pour être plus précis 450 000 pneus par jour

L’usine produit un peu de camionnette également.

30% de leur production sont des dimensions supérieures ou égales à 17 pouces et 70% inférieures à 17 pouces

Il y a 2 mélangeurs dans cette usine

Les pneus vont être répartis dans d’autres usines du groupe

Selon la direction, il n’y aura aucunes conséquences pour Montluçon.

 

AOP 2017

Volume camionnette pour 2017 : + 18.5%

En moto il y aura moins de commande pour 2017.

Au total sur l’année, plus 6.8%

Taux de rebuts, il est prévu une amélioration de 18%. Soit un objectif de 5.31%

95 dimensions/mois de prévus (augmentation de la complexité)

Effectif 713 personnes

Coût moyen de fabrication d’un pneu : 39.30€

 

Congé de fractionnement

La direction a établi la liste des personnes ayant droit à des jours de fractionnement.

La CGT a rappelé à la direction que s’était un droit et qu’ils devaient les accorder aux personnes qui les demandent.

 

Dimensions moto produites à Montluçon et pneus moto vendus en Europe

La direction annonce que la moitié des pneus moto Dunlop vendu en Europe ne sont pas fabriqué en France par notre usine. L’usine Américaine de BUFFALO, Les Usines Japonaises et Indonésienne de SUMITOMO fournissent GOODYEAR. Certaines productions pourraient être réalisée à Montluçon, c’est en tout cas, la demande de la CGT.

La CGT a demandé au conseil d’administration d’étudier la faisabilité du transfert de certaine production pour augmenter nos volumes.

Le PDG France, MARK THYS s’est engagé à étudier cette possibilité.

La CGT demande donc à la direction de Montluçon de travailler ce sujet garant de nos emplois.

 

Faire de Montluçon, le centre Européen de la moto, c’est possible si nos dirigeants s’y engagent !!!